Promesse Initiative : parrainage et networking – Part. 1

Vous pouvez bénéficier de l’expérience d’un chef d’entreprise ou d’un cadre dirigeant, qui tient à vos côtés le rôle de marraine ou parrain. Elle ou il vous aide à vous poser les bonnes questions. Initiative Grand Annecy met également à disposition sa connaissance du territoire et des acteurs, pour vous faire connaitre les bonnes personnes, au bon moment.

Pour expliquer au mieux le fonctionnement et l’intérêt du parrainage chez Initiative Grand Annecy, nous vous proposons le témoignage d’une marraine et d’un lauréat parrainé. 

2020_P~1

Céline Prost, marraine de bientôt 5 filleuls chez IGA.

 » Depuis combien de temps et comment es-tu devenue marraine Initiative Grand Annecy ? 

Je suis dans la région depuis septembre 2018 et ça fait pile un an que je suis arrivée chez IGA. J’étais entrepreneure avant, et je voulais rester dans cet éco système qui est vivant !

Donc je me suis proposée comme marraine. Je connaissais déjà l’existence du réseau quand j’étais à Paris, mais je n’étais pas encore bénévole., arrivée ici je me suis dis que se serait en plus un bon moyen de connaitre du monde.

 

Quel est le rôle d’une marraine ou d’un parrain IGA, de manière générale ?

Concrètement je pense que ça aide le filleul à faire le point et à prendre du recul, ça peut le sortir de sa solitude aussi.

On peut aider à verbaliser et extérioriser si par exemple quelqu’un tourne pas mal en rond. On leur permet d’avoir un avis, de sortir de la boucle infernale du « je fais tout moi-même ».

C’est aussi un avis d’expert, et nous pouvons, entre parrains/marraines nous appuyer sur les compétences des autres pour apporter une meilleure réponse.

Pour les Lauréats ça les rassurent, ils ont une personne de confiance à qui poser diverses questions. Parfois, c’est même un peu personnel, on peut les aider quand il y a une baisse de moral, on est là pour les rebooster !

Enfin, ça leur permet aussi de faire une pause, de prendre un moment pour s’aérer et parler de sa boite en prenant du recul.

Comment s’organise et se passe les RDV ?

Ça va dépendre de chacun, il y a en a qui ont besoin de plus de contacts, donc on s’appelle, on fait des rendez-vous. Et pour d’autres on fait juste un déjeuner, et on s’appelle de temps en temps.

 

Quels types de questions, conseils on te pose ? Et en cette période un peu spéciale es-tu sollicitée ?

Il y a pas mal de réflexion sur la partie commerciale, la recherche de clients notamment. Il y a aussi le besoin de solliciter mon avis sur des problèmes avec certaines personnes qui viennent démarcher.

Depuis le début du confinement j’essaye de faire passer à mes filleuls, le maximum d’informations sur les aides mises en place. J’ai d’ailleurs pour l’occasion eu un nouveau filleul qui est lauréat depuis peu et n’avait pas encore eu l’occasion de faire un speed meeting.

Ils n’ont pas trop de problèmes dans l’ensemble, maintenant que l’on a un peu plus de visibilité sur la fin du confinement, on va voir pour rebondir sur de nouvelles choses.

 

Que t’apporte le parrainage chez IGA ? 

Toutes ces rencontres que l’on fait avec les Lauréats, je trouve ça hyper enrichissant. J’ai un autre regard, je me trouve de l’autre coté de celui qui monte sa boite et c’est intéressant.

C’est l’occasion de connaitre une autre activité, d’autres personnes, et de créer des liens. J’aime beaucoup ce côté humain.

Il y a aussi le fait de m’intégrer dans la région. Et rencontrer des gens avec qui on partage la même passion de entrepreneuriat. »

Concrètement je pense que ça aide le filleul à faire le point et à prendre du recul, ça peut le sortir de sa solitude aussi.

Céline Prost, marraine IGA.